Afrique

 

du côté des petits 

   

BOUGEAULT, Pascale. - Rien du tout. - ill. de l'auteur . - L'école des loisirs, 2002. - 20 p. : ill. ; 23 cm. - ISBN 2-211-06673-9  : 9.80 €

Ce matin Salomé la petite africaine, n'est pas encore coiffée, sa maman lui propose toutes sortes de coiffures plus jolies les unes que les autres... mais la fillette n'en a que faire, elle veut rester telle qu'elle est, toute ébouriffée! Un album drôle qui plaira aux petites filles de toutes les couleurs.       

Afrique / COIFFURE

  

DE BOEL, Anne-Catherine. - Alba. - ill. par l'auteur. - L'école des loisirs, 2003. - 24x26 cm. - (Pastel) 2-211-071-67-4 : 12,50 € 

Alba la petite africaine cherche son papa partout, dans la savane, dans la forêt, sur le bord du marigot. Elle interroge les animaux qui, tour à tour, lui répondent et l'emmènent de plus en plus loin. Des minuscules fourmis à l'éléphant en passant par les grenouilles, les zèbres et les girafes, chacun explique à la petite Alba que son papa est bel et bien présent, qu'il rit et qu'il chante mais qu'il est cependant impossible de le rejoindre, car, explique la girafe au long cou, il est monté très haut dans le ciel. Les animaux vont redonner le goût de la vie à la fillette. Un album magnifiquement illustré aux pastels sur papier craft, certaines doubles pages évoquent les tissus africains. On comprend à la dernière page que le papa est mort bien que le mot ne soit jamais prononcé. Une histoire toute en délicatesse, à lire avec un adulte.

  
EBOKEA. - Sagesses et malices de M'Bolo , le lièvre d'Afrique. - ill. de A. Tjoyas . - Albin Michel, 2002. - 163 p. : ill. ; 18 cm. - ISBN 2-226-12857-3  
On les connaît tous... ou presque, ces petits contes qui fleurent bon l’Afrique , dont M'Bolo le lièvre est le héros intelligent et rusé comme Nasrédine dans les contes orientaux. Mais quel bonheur de les voir rassemblés dans ce recueil aussi agréable à regarder, qu'à consulter et qu'à lire. Un vrai bonheur... indispensable en BCD, au CDI et à offrir. 
   
ICHIKAWA, Satomi. - Baobonbon. - ill. de l'auteur. - L'école des loisirs, 2001. - 36 p. : ill. ; 27 cm. - ISBN 2-211-064-73-6 :12€   
Paa doit aller au marché vendre le régime de bananes et faire des achats pour la famille mais en cours de route il s'arrête pour se reposer au pied d'un baobab... assoiffé. Aussitôt Paa court jusqu'au puits et promet aux enfants qui remplissent leurs seaux de les récompenser s'ils viennent désaltérer l'arbre. Aussitôt dit aussitôt fait mais arrivés à destination... Catastrophe, les bananes ont régalé les singes. Heureusement l'arbre reconnaissant offre ses fruits et même un peu plus! Un album délicieux, l'Afrique croquée sur le vif... on s'y croirait. Un vrai petit bonheur d'illustrations. a partir de 4 ans.  
   

KAMANDA, Kama. - Les contes du griot. - Présence africaine,1998. - 200p.

Quarante petits contes faciles et autant de leçons de vie! Histoires d'animaux, de pêcheurs et de chasseurs, sur fond de clair de lune, de savane, de forêt africaine. Simples à retenir et à raconter, ils feront le bonheur de tous les publics à partir de 5 ans.

    

MAKHELE, Caya. - L'Enfant sorcier. – Agoria Jeunesse

Les enfants sorciers étaient abandonnés par leurs parents, on affirmait qu'ils avaient des maladies inexplicables ou qu'ils rataient ce qu'ils entreprenaient, que leurs intentions étaient malveillantes… Bref, qu'ils étaient habités par le mal. Marqués par cette réputation il leur fallait réussir à prouver qu'ils étaient comme les autres. Une fiction inspirée de la réalité.( à partir de 8 ans)

    

    

 

niveau collège

  
ASHLEY, Bryan. - Contes d'Afrique noire. – Flammarion (Castor poche)
Pourquoi et depuis quand les animaux ont-ils une queue? Pourquoi celle du lapin est-elle si ridicule? Pourquoi la grenouille et le serpent ne jouent-ils plus jamais ensemble ?
   
Le Chant de Bé. Lesly Beake. - Ecole des loisirs. - (Medium)
La vie d’une jeune Busman d’une quinzaine d’années, en Namibie. Avec sa mère, elle retournera auprès du grand-père, dans une plantation pauvre, où le grand-père est à la fois esclave et ami de son maître Mr Cootzee, et où Bé trouvera l’écoute de Mme Cootzee. Elle voudrait comprendre le pourquoi de cette vie, percer les secrets qu’elle sent autour de son père, et comprendre sa race, ces Bushmen originaux, qui vivent pauvrement, mais en grande harmonie avec la nature. Personnalité forte et très attachante de Bé, toujours en recherche ; Connaissance des Bushmen, et contexte socio-politique de ce pays du sud de l’Afrique. 4e-3e.
   
BEAUDE, Pierre-Marie. - La Maison des lointains. - Gallimard, 2002. - (Scripto). - ISBN : 2-07-053946-6
En Namibie, Jan, fils d’Afrikaners, vit en plein « veld », au milieu d’une nature sauvage qu’il apprend à découvrir, avec ses parents et leur domestique, qui raconte à Jan ce monde extraordinaire à travers ses histoires. Toute la 1e moitié du livre raconte cette vie heureuse. Et puis les parents vont disparaître accidentellement, et Jan ira, dans un voyage dangereux, vers la mer. Dans cette aventure, va l’accompagner, d’abord incognito, puis plus proche, une lionne, avec laquelle il réussira à vivre une proximité inédite, avant de retourner dans sa maison. Fascination de cette nature et de la vie des pionniers ; connivence avec le monde animal, aventures, dans un contexte bien précis ( Afrikaners, Hottentots ) 
 (Une petite réserve, un certain manque d’unité entre les 2 parties, mais un très bon livre). 5e-4e. 
  
CERVON, Jacqueline. - Diango de l'île verte.  (était édité autrefois en Bibliothèque Rouge et or)
Diango habite sur une petite île du Niger. pour l'aider à grandir Abdulaï, l'instituteur, décide de l'emmener avec lui vers le pays fascinant des Touaregs… (CM. 6è)
  
Contes peuls : Mère - Lionne. - . ill. de P. Bougeault . - L'école des loisirs, 2002. - 126 p. : ill. ;19 cm. - ( Neuf ). - ISBN 2-211-067-66-2 : 8 €.
Quatre contes illustrés avec humour, venus directement des peuples peuls d'Afrique. Tendres, drôles, ils transportent avec eux toute l'ambiance du désert, de la brousse ou des villages. Une introduction  et un glossaire bien documenté permet d'en savoir encore plus sur les griots, les coutumes, les fêtes. 
Une carte d'Afrique complète les informations.   
CONTE / AFRIQUE
  
Couao-Zotti, Florent. - Charly en guerre. – Editions Dapper, 2001. – 156p. – 3.81 €

Charly a perdu son père, assassiné par la milice, et sa mère a disparu dans un camp de réfugiés. Charly 10 ans, se retrouve seul et ne comprend rien à la guerre civile qui fait rage dans le pays. Enrôlé de force, il doit suivre John qui n'a que quelques années de plus que lui , et devenir à son tour enfant-soldat. Entre les deux garçons, face à l'adversité, une espèce de solidarité va naître, ils vont déserter.  Un livre pour parler d'un sujet extrêmement difficile, hélas d'actualité, celui des enfants soldats. L'histoire se passe au Bénin, elle se passe aussi ailleurs. Ce roman a obtenu le 1er prix du Concours de l'Agence de la Francophonie de littérature africaine. (collège)

Florent Couao- Zotti est né au bénin où il vit toujours. autres titres:"Notre pain de chaque nuit" (Serpent à plumes). "L'homme dit fou ou la mauvaise foi des hommes" (Serpent à plumes).

        
Djedanoum, Nocky. - NYMIRAMBO. - Fes'Africa éditions, 2000.- 51p.

Des poèmes pour que renaisse l'espoir sur la terre du Rwanda baignée du sang de ses propres enfants. 
Textes denses, amers aussi, émouvants toujours, lorsqu'on connaît la tragédie rwandaise. Cependant ces poèmes ont d'autres échos, ceux de toutes les guerres, en Afrique ou ailleurs. L'œuvre prend place dans un projet collectif "Rwanda. Ecrire par devoir de mémoire" à l'initiative de Fest'africa au Rwanda en 2000.

Tout public à partir de la 3ème.

Nocky Djedanoum est co-fondateur et directeur artistique de Fest’Africa. Il écrit plusieurs recueils de poèmes et plusieurs pièces de théâtre parmi lesquelles le Sextirpateur joué à N’Djamena et prochainement joué à Lille pendant le festival Fest’Africa.

GUILLORE, Jean. - Le Voyage de Nicolas.  – Flammarion (Castor poche)
Nicolas est en vacances au Sénégal, à Dakar il rencontre Aimé, ensemble ils parcourent le port et la ville, à tel point que Nicolas a raté le bateau qui aurait dû l'emmener en Casamance… Une autre aventure commence !Nicolas est en vacances au Sénégal, à Dakar il rencontre Aimé, ensemble ils parcourent le port et la ville, à tel point que Nicolas a raté le bateau qui aurait dû l'emmener en Casamance… Une autre aventure commence !
  
Hampâté Bâ, Amadou. - Contes initiatiques peuls. - Pocket, 2000. - 398p

Quête de la connaissance, de la sagesse, combats fantastiques, voyages périlleux, réussites, échecs… autant d'aventures sans cesse renouvelées jusqu'au dénouement heureux. Certains de ces contes initiatiques ne sont pas sans  rappeler nos histoires, celle du Petit Poucet par exemple ou celle des sept frères...

Tout public. A lire sans modération !

  
KAÏTERIS, Constantin. - Contes d'Ethiopie . – Présence africaine 
Contes recueillis en Ethiopie, racontés par des enfants, des femmes et des hommes de tous âges, de la campagne ou de la ville, lettrés ou non. Ici comme dans tous les contes , les animaux parlent, s'affrontent, rusent et connaissent des joies et des peines semblables à celles des hommes…
  
Mukagasana, Yolande. - N'aie pas peur de savoir. - J'ai lu, 2000. - 350 p.

En 1994 le Rwanda bascule dans l'horreur sous les regards indifférents de la France, de la Belgique, et d'ailleurs, la guerre civile fait rage. Ceux qui vivaient ensemble avant la colonisation, deviennent petit à petit les pires ennemis et ce, sur des critères mis en avant par les pouvoirs en place soutenus par la France qui va jusqu'à armer les oppresseurs. L'auteur est Tutsi, elle prend parti, accuse les génocidaires et leurs alliés. Elle a perdu son mari, ses trois enfants, ses amis, sa famille , elle a connu la peur, l'humiliation, la haine, la lâcheté des meurtriers, leur goût du sang aussi. Ce récit est plus qu'un témoignage, c'est un cri de révolte. 

A partir de la 3ème, en accompagnant les élèves.
Autre titre : « La mort ne veut pas de moi », « Les Blessures du silences ». Actes Sud, et aussi des recueils de contes. 

Aujourd'hui l'auteur vit à Bruxelles, dix ans après le génocide, elle continue à panser ses plaies, à lutter pour la paix, solidaire des pays qui vivent encore le calvaire qu'elle a connu.

  
Paroles de griots. - ill. photo de B. Soulet . - Albin Michel, 2003. - 52 p. : ill. ; 22 cm. - ( Carnets de sagesse ). - ISBN 2-226-12921-9
Présentés par Ahmadou Kourouma , illustrés par les sculptures magnifiques d'Ousmane Sow, ces textes, ces contes, ces poèmes qui nous viennent d'Afrique noire, du Mali à l'Afrique du Sud en passant par le Congo, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire... sont magnifiques , lourds d'enseignement et de sagesse. Un vrai bonheur tant pour le cœur que pour les yeux. Tous publics. 
AFRIQUE NOIRE / CONTES
     
STRATTON, Allan. - Le Secret de Chanda. - trad. De l'anglais. - Bayard, 2006. - 368 p. - (Millezime) 20 cm. - ISBN 2-7470-1460-6 : 11,90€ 
Chanda a seize ans, elle est l'aînée d'une famille qui, à la mort du père dans un accident de la mine, se décompose et se recompose sans cesse. A peine adolescente elle s'est fait violée par le compagnon de sa mère, c'est un secret qu'elle ne veut surtout pas dévoiler à sa maman de peur qu'elle et ses frère et soeurs soient mis à la porte. L'autre secret ne serait-il pas le sida dont sa petite soeur serait morte? Puis celui de sa mère et enfin celui de sa meilleure amie Esther ? C'est La bonne élève Chanda qui doit quitter l'école pour s'occuper de la maison, du jardin, pour nourrir, soigner, consoler, aimer, se défendre, et quoiqu'il arrive toujours rester debout malgré les épreuves, les rumeurs, l'isolement, les morts multiples. Un récit poignant, fiction nous annonce l'auteur en préambule...
Certes, mais une fiction qui ressemble hélas à la réalité dans cette Afrique meurtrie, pauvre, abandonnée, où l'on souffre faute d'analgésiques, où l’on meurt faute de traitements, faute d'argent. Avoir au CDI. 
Tous publics à partir de la 3ème   
Sida / Afrique 
  
Tadjo, Véronique. - L'ombre d'Imana. Voyages jusqu’au bout du Rwanda. - Actes sud, 2000. - (collection "Afriques"). - 132 p.

Invitée en 1998 dans le cadre de la résidence d'écrivains "Rwanda. Ecrire par devoir de mémoire", L'auteur a écouté, regardé, recueilli les témoignages des victimes du génocide, familles, rescapés, blessés, tous ceux que la guerre a meurtris dans leur corps, leur tête, leur cœur, et ce, à tout jamais. Multiples petits récits croisés, autant de vies malmenées, de réflexions, d'interrogations. Le livre se lit facilement et complète parfaitement les autres récits écrits sur le génocide du Rwanda. A voir au CDI (à partir de la 3ème)
Autres titres : « Champs de bataille et d’amour » (Présence africaine).


Véronique Tadjo, poète, romancière, peintre, est née à Paris et a passé son enfance à Abidjan en Côte d’Ivoire où elle a fait ses études. Elle réside aujourd’hui en Afrique du Sud.

     

   

NIVEAU LYcée

       

GAUDE, Laurent. - La Mort du roi Tsongor. -Actes Sud, 2002. - 15, 90 €

Sorti en poche en 2006

Tsongor le vieux roi, s'apprête à marier sa fille Samilia à Kouame augmentant encore l'étendue de son immense empire. Ce sont les ultimes préparatifs de la fête qui sera, à en juger par l'organisation parfaite, somptueuse. Pourtant un malaise s'installe, aujourd'hui le fidèle serviteur du roi a décidé d'accomplir son projet, il tuera Tsongor parce qu'il en a toujours été décidé ainsi, par un pacte scellé autrefois quand, assoiffé de sang, de puissance, le roi a exterminé tous les siens. Pourtant les événements ne vont pas se dérouler comme l'un et l'autre l'imaginaient à cause d'un terrible imprévu en la personne de Sango Kerim, l'ami d'enfance amoureux de Samilia depuis toujours et à qui cette dernière avait promis sa main. Promesse enfantine certes, mais engagement néanmoins. Les deux prétendants sont fermes, ils veulent épouser Samilia. Le roi Tsongor ne dispose que d'une nuit pour prendre une décision. Au cours de ces heures de veille, après avoir fait part de ses dernières volontés, il se suicide. La fête des épousailles est remplacée par les funérailles et, les rites accomplis, les armées des deux prétendants se font face. La guerre pourrait être évitée si la fiancée renvoyait l'un et l'autre mais elle ne le fait pas. Les combats sont barbares, la ville assiégée. La famille éclate car les frères s'affrontent, seul le plus jeune échappe à la tuerie car il est parti accomplir la mission confiée par son père.

Un très beau roman à plusieurs voix, celles des différents héros. Les phrases courtes contribuent à la tension qui ne cesse de monter au cours des pages. Roman épique, initiatique où la magie n'est pas absente.

Prix Goncourt des lycéens... Encore un récit extrêmement dur choisi par les adolescents.     

AFRIQUE / GUERRE

KEÏTA, Fatou . - Rebelle. - Présence africaine , 1998. - 234 p. : ill. ; 21 cm. - ISBN 2-911725-33-6
Malimouna est une petite africaine, elle est heureuse dans son village, près de sa mère mais ce bonheur risque de basculer le jour où, avec les fillettes de son âge, elle sera excisée comme l'exige la tradition. Malimouna a beau se révolter, elle devra subir la mutilation. Pourtant un événement dont elle ne mesure pas l'importance va bousculer le cours de sa vie. L'enfant va grandir en se rebellant sans cesse, devenue adulte, loin d'accepter les coutumes ancestrales, elle va se révolter et militer pour défendre les droits des femmes africaines. Ce beau roman parait, dans un premier temps s'adresser aux adolescents, mais au fur et à mesure de la lecture, les thèmes et les sujets abordés deviennent de plus en plus poignants, parfois insupportables. Tous publics à partir de la 3ème.
AFRIQUE / EXCISION / DROITS DE L'HOMME / FEMMES      
 
Kourouma, Ahmadou . - Allah n'est pas obligé. - Seuil, 2000. 238p.
« Allah n’est pas obligé d’être juste avec toutes les choses qu’il a créées ici-bas » Birahima est un jeune garçon d’une dizaine d’années. Parce que le sort l’a fait naître en Afrique, parce que son père est mort, parce que sa mère handicapée vient de mourir, il n’a d’autre issue que d’intégrer le camp des « enfants-soldats », armés, drogués, qui tuent tout ce qui bouge sur leur passage, y compris père et mère… Enfants-soldats, premières victimes aussi des combats. C’est l’horreur de la guerre au quotidien décrite sans ménagement, rien n’est épargné au lecteur , le récit est d’autant plus dramatique que le ton emprunté est badin, détaché, voire drôle quelquefois. Le regard de l’enfant se porte sans concession sur ce qui l’entoure, mais il ne s’attarde pas, peut-être pour épargner sa souffrance et sa sensibilité, peut-être aussi parce , bien que la guerre l’ait mûri, il reste un enfant.Le style du livre est très original, un langage à la fois simple et très précis, entrecoupé d explications tirées des dictionnaires dont le garçon ne se sépare pas. La lecture peut sembler au premier abord, difficile, faite d’allers et retours, de répétitions, de phrases courtes proches de l’oral. Pourtant le lecteur se pique au jeu littéraire et finit par l’apprécier. 
    

Ndjekery, Noël. - Sang de kola.- .- L’Harmattan, 1999. – 262 p.

Yélileh est un petit village du Tchad, non loin de la capitale N’Djamena à feu et à sang. On y vivait sans doute plus ou moins paisiblement avant la guerre civile qui oppose les uns et les autres selon des idéologies pas toujours très claires. . Les frères risquent de s’entretuer, on se bat au village pour un pouvoir impossible à partager, les femmes sont violées, les hommes battus sous les regards effrayés des gamins

A peine sortis de l’ enfance,  les garçons sont jetés au combat et finissent comme chair à canon pendant que leurs mères tombent dans la folie de l’angoisse et que les pères sombrent dans l’alcool. A Yélileh la vie ne ressemble plus à rien, les valeurs ancestrales, les coutumes n’ont plus cours et tout va à la dérive. 

Un récit assez terrible, poignant, qui poursuit le lecteur après qu’il ait refermé le livre. A partir du lycée.

AFRIQUE / GUERRE

        

SCHULZ, Hermann. - Sur le fleuve. - trad.de l'allemand / L'école des loisirs, 2003. - 136 p. - ill. ; 19 cm. - (Médium). - 2-211-055-50-8 : 9 €

1930. Ganse est missionnaire en Afrique, il fait passer son humanisme avant ses convictions religieuses. Sans grands moyens matériels, il est de plain pied avec les villageois. De retour chez lui à l'issue d'un voyage qui s'est prolongé à cause des intempéries, il découvre sa femme morte et sa fille en train d'agoniser. Cassé par la douleur, Ganse ne peut que suivre les instructions du sorcier-guerisseur qui lui préconise de faire soigner la fillette à l'hôpital de la ville. Le voyage en pirogue durera cinq jours, et cinq nuits au cours desquelles Ganse fait halte dans des villages inconnus où il est accueilli, soigné , entouré d'affection et ce, avec une économie de mots, d'autant que Ganse ne partage pas, la plupart du temps, la langue de ses hôtes. A chaque escale des conseils de sagesse lui sont promulgués. Ganse, avec une certaine difficulté cependant, finit par parler avec sa fille, même si il est persuadé qu'elle n'entend pas, car lui répète-t-on régulièrement , les mots sont le meilleur remède contre la maladie dont souffre l'enfant. Parcours initiatique, travail de deuil, voyage intérieur … Il s’agit d’un récit magnifique pour dire, sans fioriture aucune, les droits de l'homme, le respect des cultures et des traditions. Devrait plaire aux garçons et aux filles bien que l'histoire se déroule lentement. 
TOLERANCE / AFRIQUE / AMITIE / MALADIE / DEUIL / PARCOURS INITIATIQUE