Armée

 

NiVEAU collège

  
ZENATTI, Valérie. - Quand j'étais soldate . - L'école des loisirs, 2002. - Bayard, 2002. - Albin Michel, 2002. - ill. ; 19 cm. - ( Médium ). 11 €

Valérie est française, juive. Elle vit en Israël depuis plusieurs années. En adoptant la nationalité du pays, elle soit assumer les obligations militaires. Comme toutes les jeunes filles du pays, à dix-huit ans elle est enrôlée dans l'armée pour un service deux ans. Elle est la première à quitter ses amis et en éprouve mélancolie et tristesse d'autant que le régiment est loin de la ville où elle habite et il lui faut quatre heures de bus pour y revenir et ce, juste pour un tout petit week-end tous les quinze jours. Peu à peu le fossé qui la sépare de ses amis, de leurs préoccupations , se creuse. A l'armée elle connaît d'autres adolescentes dont une avec qui elle sympathise mais dont elle sera très vite séparée. Brillante élève, elle cumule les meilleurs notes jusqu’au jour où elle échoue à un des devoirs. Suprême humiliation, elle est punie et privée de permission. Cette épreuve, Valérie la vit comme la pire des injustices et fait une mystérieuse crise qui la conduit aux urgences à l'hôpital. Passée la brève convalescence, un psychiatre à qui elle se confie va lui permettre d'accepter les lois militaires, quelles qu'elles soient. Mutée à quelques kilomètres de Jérusalem où réside Jean-David qui l'a quittée et dont elle est encore amoureuse, elle va le retrouver tout en sachant qu'il faut faire le deuil de cet amour. Le temps passe, la jeune fille grimpe échelons et grades et termine son service dans les services secrets avec de grandes responsabilités. Faute de pouvoir retourner à Jérusalem elle se rend sur la côte lors d'une permission et retrouve un ami homosexuel avec qui elle partage sa passion pour la lecture. Les obligations militaires se terminent le 2 août 1990 avec l'invasion du Koweit.       

Un très beau livre sans doute autobiographique, sensible et respectueux des idéologies des deux camps adverses. Valérie obéit certes, consciencieusement elle exécute les ordres mais toujours elle se pose les mêmes questions sur le conflit israélo-palestinien, elle ne comprend pas la position politique de son pays mais le défend, tout au moins pour ces deux années militaires.
ARMEE / ISRAEL / LECTURE