Juifs

 

niveau collège

     

BLOCH, Muriel. - Sagesses et malices de la tradition juive. - ill, par S. Dutertre. - Albin Michel, 2004. - 186 p. - ill. ; 18 cm. - ISBN 2-226-11863-2 : 12,50 €
Les histoires du roi Salomon, celles des rabbins, des juges, des habitants de la ville de Chelm nous font passer des moments délicieux. Les héros des contes populaires juifs ont leur acolytes dans toutes les cultures, et chacun s'y retrouve! A consommer sans modération.
HUMOUR / CONTES POPULAIRES / JUIFS
   
FERDJOUKH, Malika, POLLAK, Charles. - Taille 42. - Ecoles des Loisirs, 2007 (Médium). - EAN : 9782211087650 : 9,80 €
Taille 42, en dépit de son titre, est une histoire relatant le quotidien d’une famille juive durant la Seconde Guerre Mondiale. Là, on aurait tendance à se dire : "Encore un bouquin qui va nous remémorer l’horreur des camps de concentration !!" Mais non, justement, Taille 42 raconte le parcours d’une famille de tailleurs hongrois qui va vivre et prospérer malgré les épreuves de la guerre. C’est l’histoire vraie de Charles Pollak , le cadet de la tribu, racontée par Malika Ferdjoukh . La guerre observée par les yeux d’un enfant, prend une toute autre dimension. Le récit se déroule entre Paris et la Baie de Somme, la ville, la mer et la campagne. Histoire très bien écrite, emprunte de légèreté et de sensibilité. 
Ce beau récit autobiographique positif , malgré l’occupation allemande , raconte comment une famille juive tente de traverser les épreuves en s’intégrant partiellement à un autre style de vie tout en conservant sa propre identité. 
Tous publics à partir de la 4ème
AUTOBIOGRAPHIE / SECONDE GUERRE MONDIALE / JUIFS
  
HASSAN, Y. HAUSFATER, R . - L'Ombre . - Bayard, 2005. - 117p. - (Je bouquine). - 18 cm. - ISBN 2-7470-1800-8 : 5.80€    
Tom vient d'emménager dans un nouvel appartement où il se sent mal à l'aise. Un matin il s'aperçoit qu'il est tantôt suivi tantôt précédé par une ombre mystérieuse, celle d'une fille. Cette présence le tourneboule au point qu'il finit par se confier à son copain Quentin, d'autant que cette ombre est présente à chaque fois qu'il est à l'extérieur de chez lui où elle n'entre jamais comme si l'accès de la maison ou de l'école lui étaient interdits. Concomitamment il découvre à la cave une boite à chaussures contenant des papiers officiels étranges. C'est en cherchant l'origine de ces documents qu'il va découvrir la tragique histoire de la famille juive qui habitait autrefois son appartement. 
Un récit à deux voix, facile à lire, entre témoignage et fantastique. Au fil des pages les émotions sont de plus en plus présentes sans jamais devenir envahissantes. Une histoire originale, poignante et pudique cependant, sur le devoir de mémoire. A avoir au CDI et en BCD.
juifs        
  
LOBEL, Anita. - Un monde bouleversé. - trad. De l'anglais. - L'école des loisirs, 2005. - 248 p. - (Médium). - 19 cm. - ISBN 2-211-060-69-2 : 10.50 €  
Anita n'a que 7 ans quand la guerre éclate. A Cracovie elle partageait avec ses parents et son petit frère une enfance heureuse et c'est pour essayer de les sauver que leur mère envoie les petits à la campagne sous la garde de leur nurse, catholique pratiquante qui fait le choix de les protéger en les faisant passer pour ses propres enfants. Les années de guerre se passent de cachettes en cachettes dans l'angoisse des rafles. Anita et son petit frère finissent néanmoins dans les camps de concentration où ils connaissent la faim, l'humiliation, la maladie, la peur. A la fin de la guerre ils transitent par la Suède, ils y apprécient le confort du sanatorium où ils sont soignés. Ils vont enfin retrouver leur famille, leur mère, leur père dont ils se souviennent si mal après tant d'années de séparation. 
Un magnifique récit autobiographique poignant. A avoir au CDI et à offrir.  
AUTOBIOGRAPHIE / Guerre / juifs
    
WALDRAUT, Lewin. - La Traversée de l'espoir. - trad.de l'allemand. - Bayard, 2006. - (Millezime) 21 cm. - ISBN 2-7470-1068-6 : 11,90€ 
1492 en Espagne l'inquisition bat son plein de tortures, de morts, d'humiliés, d'exclus. Esther a vu mourir dans des conditions atroces sa famille et même sa nounou pourtant fervente chrétienne dont le péché capital a été de protéger l'enfant. 1492 c'est aussi le départ des trois vaisseaux appareillés par Christophe Colomb et c'est pour échapper à une mort certaine que l'adolescente embarque sous une fausse identité sur le bateau de l'amiral. Elle est devenue le petit mousse Pedro ignorant tout de la marine, mais courageusement elle va réussir à affronter les tâches difficiles et déjouer les pièges qui lui sont constamment tendus par l'équipage jaloux des relations privilégiées que l'amiral entretient avec le "garçon". En effet le Génois qui a perçu l'intelligence, la culture de Pedro qui sait écrire et lire le latin, en a fait son secrétaire personnel. Entre l'adulte et la jeune fille vont se tresser des liens d'amitié amoureuse. 
Un beau récit qui se lit sans lever le nez. Plaira sans aucun doute aux filles d'abord, aux garçons aussi. A partir de la 5è collège 
Aventures / Juifs
   

WEIL, Sylvie. - Elvina et la fille du roi Salomon. - l'école des loisirs, 2004. - 322p. - ill. ; 19 cm. - (Médium ). - 2-211-072-83-6 : 12 €
Elvina est toujours amoureuse du beau maître d'école Obadiah, sans en être certaine elle devine que ses sentiments sont partagés par le jeune homme mais voilà qu'arrive directement d'Egypte la jolie Dulcia, aussi joliment vêtue que si elle était la fille du roi Salomon. Jadis la promesse de marier Dulcia à son fils , aurait été échangée entre le père d'Obadiah et une des ses amis égyptiens, morts tous deux depuis. Elvina réussira-t-elle, sachant cela , à aimer cette rivale? Troisième volet de la série, ce volume est plus difficile à lire que les précédents, plus long d'une part et surtout très riche en informations sur les coutumes juives d'autre part. Bien que les citations multiples, les nombreux détails soient intéressants, ils peuvent lasser les lecteurs moins curieux. Néanmoins la lecture est d'autant plus agréable qu'elle est très visuelle.  
MOYEN AGE / CROYANCE / RELIGION / JUIFS/ TOLERANCE 

            

       

 Niveau Lycée

    
POTOK, Chaim.- L'Arche de Noah. - trad. De l'américain. - L' Ecole des loisirs, 2004. - 78 p. - (Médium). - 2-211065-39-2 : 8,50
Eté 1947, canicule à New-York. La chaleur étouffante est d'autant plus pénible pour Noah qu'il est mal à l'aise, angoissé, à la recherche d'un passé douloureux, terrible, qu'il fuit pour ne pas raviver une mémoire faite de douleurs, de deuils, de souvenirs traumatisants. C'est Davita, une jeune juive américaine à peine plus âgée que lui, qui va avec patience, discrétion, sensibilité, l'amener à la parole qui délivre, et ce en lui apprenant les rudiments d'anglais. Noah vient de Pologne, toute sa famille, ses amis, la ville a été exterminée et lui-même a été déporté dans un camp de concentration. Un récit court, émouvant qui dit beaucoup avec une grande économie de mots. 
(pour les élèves en panne)
GUERRE / JUIFS 
  
Sansal, Boualem. - Le village de l’Allemand.-. – Gallimard, 2009. - 306 p. -(Folio). EAN : 978-2-07-039699-3 : 7,00 €
1994, Le GIA (Groupement Islamiste Armé) massacre les habitants du village d’Aïn Deb en Algérie, C’est là que Malrich et Rachel perdent leurs parents mais le deuil des deux frères va se compliquer, se dramatiser quand ils apprennent que leur père était SS. A la fin de la guerre cet allemand nazi avait émigré en Algérie, sans doute pour se faire oublier, avait épousé une Algérienne et jouissait dans son village d’un grand prestige, à leur adolescence il avait envoyé ses enfants en France pour leur donner les chances de réussir leur vie, aussi ignoraient-ils tout du passé de leur père. Lorsque Rachid, dit Rachel, le découvre avec horreur, il décide de revenir sur les lieux où son père a contribué à l’extermination des juifs, des tziganes… A force de pénétrer dans cet univers abject, il finit par se sentir coupable au point de se suicider, un suicide programmé après avoir crié sa révolte dans son journal intime destiné aussi à son frère qui le découvre à sa mort… Et Malrich va aussi se rendre sur la tombe de ses parents, essayer de comprendre l’incompréhensible et se confier dans son journal intime. Ce sont donc ces parcours qui constituent un récit poignant sur fond de banlieues aux prises avec la dictature islamiste . Fondé sur une histoire authentique, ce roman terrible mérite les prix qu’il a reçus en 2008. 
ALGérie / seconde guerre mondiale / juifs