Maladie

 

du côté des petits 

   

BERNHEIM, Cathy. - Solo à l'hôpital. - ill. de JC. Sarrazin. - L'école des loisirs, 2001. - 38 p. : ill. ; 22x30 cm. - ( Archimède ). - ISBN 2-211-06258-X : 11,50 €

Antoine est tombé dans l'escalier, il a la jambe cassée et doit se rendre à l'hôpital pour y être plâtré, là il fait la connaissance d'Annie qui, sous perfusion à la suite d'une péritonite, attend l'intervention chirurgicale. L'histoire est racontée par Solo le petit éléphant en peluche d'Antoine, rien ne lui échappe et il explique le fonctionnement du lieu dans les moindres détails. Les parents ont leur rôle, c'est le papa qui accompagne son fils, la maman qui attend le réveil de sa fille et Solo qui fait le lien entre tous ces personnages. 
HOPITAL / ACCIDENT / MALADIE        

  
DUFRESNE, Didier. - Rien qu'une petite grippe. - ill. de A. Modéré. - L'école des loisirs, 2002. - 30 p. : ill. ; 22 X 27 cm. - ISBN 2-211-066-09-7:11.50 € 
Diego n'arrive pas à dormir, il a tantôt trop chaud, tantôt trop froid, il se tourne et se retourne ans son lit, le matin il a mal à la tête et au coeur. C'est sûr, il faut appeler le docteur qui diagnostique une petite grippe. Les médicaments agissent et peu à peu l'appétit et les forces reviennent. Finalement être malade permet d'avoir son papa rien qu'à soi! Un album plein de tendresse, l'enfant malade pourra s'identifier aux animaux du récit et passer allègrement le cap difficile. A partir de 3 ans. 
MALADIE
   
    

    

 

niveau collège

  

CATHRINE, Arnaud. - Les Choses impossibles. - L'école des loisirs, 2002. - 84 p. : ill. ;19 cm. - ( Medium ). - ISBN 2-211-065-49-X : 7 €

Tifas travaille l'été avec son ami Luis, ils poinçonnent les tickets des voyageurs qui empruntent le petit train, celui qui longe la plage de Lisbonne. Hélas Luis quitte la ville pour Porto, de cette amitié cassée par la distance, Tifas ne se remet pas, d'autant qu'il a l'impression que Luis ne va pas tarder à l'oublier. C'est Miguel qui prend sa place dans le train, un garçon gentil et délicat que Tifas déteste dès le premier jour. C'est que l'adolescent souffre terriblement, son père est à l'hôpital et souffre d'une maladie mentale, sans doute incurable, qui le coupe de sa famille, sa mère a du mal à joindre les deux bouts. Tifas s'embrouille dans d'énormes mensonges pour cacher son mal-être. Ce n'est que dans les lettres, qu'il n'envoie pas d’ailleurs pas, à Luis, qu'il est sincère. Miguel a tout deviné, compris depuis le début, c'est pour essayer d'aider Tifas qu'il accepte d'être malmené, injurié. A force de patience il réussit néanmoins à apprivoiser le rebelle. Un récit très court pour un sujet très dense, un roman triste malgré l'ouverture sur un avenir plus paisible. Une fiction pas très loin de certaines réalités pour réfléchir et accepter la différence. La maladie mentale est de plus en plus souvent abordée en littérature de jeunesse, et permet sans doute aux lecteurs confrontés à cette sombre réalité de se sentir moins exclus, voire aidés à poser des mots sur leurs souffrances.. 

MALADIE MENTALE

     
CHABAS, Jean-François.- Sortilège. - L'école des loisirs, 2007.- (Neuf). - ISBN 978-2-211-08774-2 : 8,50 €  
Cyprien a quitté la maison de son père et de sa grand-mère, tout comme sa mère qui avait elle aussi quitté le domicile conjugal, sans doute dans les mêmes circonstances car ni l'un ni l'autre ne supportaient plus la violence quotidienne, les insultes et les humiliations. L'enfant s'est réfugié dans la montagne, le plus haut possible, le plus près du ciel, pour réfléchir, prendre le temps de décider ce qu'il va faire, retrouver la sérénité. 
Antoine vient de recevoir le cadeau dont il rêvait tant, un chien qu'il baptise Sortilège. Hélas, son bonheur est de courte durée car il apprend qu'il est atteint d'un cancer dont l'évolution semble particulièrement rapide. Puisqu'il va mourir, il le sait, il le sent, il veut quitter l'hôpital et retrouver Sortilège, car il en est certain, il n'y a qu'elle qui puisse le sauver. Deux belles nouvelles, courtes, fortes pour aider à vivre. Tous publics à partir de la 6ème 
Maladie / violence 
  
EHRET, Marie-Florence. - Comme un coquelicot. - Bayard, 2005. - 178p. - (Millezime). - 21 cm. - ISBN 2-7470-1508-4 :10,90 €
Mathilde n'a pas choisi de vivre dans l'hôtel que tient tante Jeanne qui n'est d'ailleurs pas sa tante. Il faut dire qu'elle n'a pas de père, que la grand-mère qu'elle aimait est morte, que son frère est placé dans une famille d'accueil, que sa maman est malade, le genre de maladie dont on ne parle qu'à mots couverts: dépression, alcoolisme? Mathilde se sent terriblement seule même si cette solitude est adoucie par la beauté de la nature qui entoure l'hôtel. A l'école elle s'isole pour éviter d'avoir à parler d'elle et de cette famille effilochée qu'est la sienne. Un jour elle fait la connaissance de Kim, une Vietnamienne qui vient d'être adoptée, les deux enfants se trouvent des points communs, et l'amitié va permettre à Mathilde de s'ouvrir et d'accepter la vie telle qu'elle est. Un beau récit, sensible et délicat.
solitude / famille / suicide / adoption / maladie 
    
PETIT, Xavier-Laurent. - L'Attrape-rêves.- L'école des loisirs, 2009.- 276p.- (Médium). - ISBN 978-2-211-09289-0 : 10.50€ 
Il y a "ceux d'en bas" et "ceux d'en haut" et l'entente ne règne pas entre les uns et les autres. Mais ceux d'en haut, peut être à cause de la rudesse du climat de cette vallée perdue dans la montagne, sont solidaires et attachés à leur village même si la vie ne leur fait pas de cadeaux. La pomme de discorde pourtant va opposer les habitants lorsque Chems un adolescent, venu d'on ne sait où, va prendre place dans la classe. Pour tous, exceptées deux ou trois personnes dont Louise, cet étranger marginal qui vit avec sa mère dans une caravane au milieu des bois, n'a rien à faire ici. Entre l'adolescente et Chems l'amitié va se transformer en amour, ensemble ils vont tout faire, malgré les risques qu'ils encourent, pour sauver la vallée lorsqu'un promoteur impose ses projets. Un très beau récit qui aborde de multiples sujets sensibles. 
racisme / écologie / amour / maladie /mort / chômage
  
PETIT, Xavier-Laurent. - Mon petit cœur imbécile.- L'école des loisirs, 2009.- 133p.- (Neuf). - ISBN 978-2-211-09744-4 : 8.50€ 
Sisanda est née avec une malformation cardiaque qui l'empêche de vivre normalement, à tout instant elle reproche à son petit cœur imbécile de lui mener la vie dure, de l'empêcher de courir, de marcher même,de respirer comme les autres enfants. Sa grand-mère, son oncle, sa mère veillent sur elle mais chaque visite médicale confirme qu'à part les médicaments à prendre en cas de crise grave, et l'opération chirurgicale, il n'y a rien à espérer. C'est ainsi que la maman qui court aussi vite qu'une antilope décide de participer au grand marathon annuel pour gagner le premier prix et faire opérer la fillette. Mais dans ce village loin de toute civilisation, quelque part en Afrique ou ailleurs, c'est un projet fou auquel cependant chacun croit. Un magnifique récit humain, riche en émotions, pour approcher des sujets graves. A avoir au CDI. 
Maladie / pauvreté / solidarité
VERMOT, Marie-Sophie. - Athènes autrefois puissante. - L'école des loisirs, 2004. - 166 p. - ill. ; 19 cm. - (Médium). - ISBN 2-211-072-90-9 : 9,50 €
Danaé ne va pas bien du tout, à la suite du divorce de ses parents, elle a perdu le contrôle de sa raison en plein cours de maths et a été hospitalisée en psychiatrie. Elle n'a réintégré ni son lycée, ni l'appartement de ses parents . Elle est accueillie provisoirement dans le Sud par ses grands-parents et poursuit sa scolarité dans un établissement spécialisé. Hantée par le traumatisme de son séjour en hôpital psychiatrique, par le regard porté sur elle, l'adolescente ne parvient pas à guérir, d'autant que son père est absent, plus préoccupé par sa nouvelle compagne que par sa fille, et sa mère est en pleine dépression. Seuls son grand-père et Florence une amie calligraphe semblent lui faire confiance. Avec l'aide de son psychiatre, elle apprend à accepter la réalité.
Un beau récit dur, quelquefois cependant proche de la caricature, sur un sujet extrêmement douloureux, abordé avec réalisme. Le livre sera sans doute desservi par son titre qui n’a aucun rapport avec le contenu. A partir de la 4ème.
DEPRESSION / MAL ETRE / MALADIE PSYCHIATRIQUE / FAMILLE / DIVORCE
   
WINTON, Tim. - Tu es une légende . - trad.de l'anglais . - L'école des loisirs, 2003 - 190 p. : ill. ; 18cm. - ( Médium ). - ISBN 2-211-066-62-3 : 10 €.  
Lockie Leonard est un surfer habile, il sait non seulement affronter les vagues quelle que soit leur force mais aussi les requins. Poète comme son père, il jouit du spectacle de la mer, de la grève, du ciel. Pourtant cette vie excitante ou paisible bascule quand il surprend les larmes de sa mère. Lockie a su braver le départ de Vicki qu'il aimait et qui lui a préféré ses copains rockers, il sait aussi faire face aux tâches ménagères qui lui incombent depuis que sa mère est malade, il sait surveiller constamment son frère et sa petite sœur, il sait apporter à son père l'aide dont il a besoin et lui remonter le moral, il sait affronter les moqueries des camarades d'école, le quand dira-t-on du quartier... mais voir pleurer sa mère est insupportable. La voir sombrer dans une dépression proche de la folie est une épreuve difficile à surmonter pour ce jeune adolescent. Pourtant Lockie tient bon et la vie finit par s'organiser et tout rentrera dans l'ordre progressivement, grâce aux coups de main d'un "ange"...Un récit sans concessions sur un sujet difficile, l'accroche n'est pas immédiate mais le lecteur se laisse gagner peu à peu par l'atmosphère du roman. A partir de la 4ème.       
MALADIE / FAMILLE
     

   

NIVEAU LYcée

       
ADAM, Olivier. - Sous la pluie. - L'école des loisirs, 2004. - 109 p. - ill. ; 19 cm. - (Médium). - ISBN 2-211-075-22-3 : 8,50 €
La semaine qui vient de s'écouler a été dure pour Antoine et son père. Il faut dire que l'attitude de sa mère est pour le moins, déconcertante. Quand elle ne reste pas immobile, assise à la même place pendant des heures, en chemise de nuit, sa maman sort, en particulier sous la pluie, s'enfonce dans la forêt, s'y perd, ou immobilise sa voiture sur le bas-côté de la route, sans raison. Pourtant elle ne manque ni d'amour, ni de tendresse et à la maison chacun l'aime malgré ses extravagances. La vie n'est guère facile et chacun s'efforce de l'alléger, de faire preuve de patience. Un récit assez triste sur le sujet difficile qu'est la déprime.
MALADIE / DEPRESSION
  
BOURGOIS, Elisabeth. - La Nouvelle peste. - Editions du triomphe. - 238 p. - ill. ; 21 cm. 
Carole et Magali sont en Terminale, elles ont fait connaissance de Stanislas un pianiste russe, et Pierre , étudiant en médecine. Carole, amoureuse de Stanislas apprend qu'il a le sida et craint d'être contaminée. Magali, petite fille modèle, a vraiment toutes les qualités, fidèle en amitié elle va aider son amie et la seconder, la soutenir tout au long de la maladie foudroyante du musicien. Pierre est aussi un homme modèle à qui on n'a rien à reprocher, on ne s'étonne donc pas qu'il demande en bonne et due forme sur fond de soleil couchant, de sable et de vagues, la main de Magali. Deux histoires d'amour, même si l'une d'elles finit tragiquement par la mort du héros réconcilié avec Dieu. Entre Delhi et Harlequin, Elisabeth Bourgois dont c'est le premier roman, n'échappe pas aux caricatures, les bons d'un côté, les mauvais de l'autre. Quelques idées fausses jalonnent dangereusement ce récit désuet.
A lire avant d'acheter. 
 
PETIT, Xavier-Laurent. - Miée . - L'école des loisirs, 2001. - 112 p (Médium) 
Anna aime aller chez sa grand-mère, Miée a toujours le temps d'écouter sa petite-fille, de lui préparer des friandises, de rire avec elle. Mais au retour des vacances Miée a changé, elle oublie de se coiffer, ne retrouve plus sa route quand elle va faire des courses... Comme elle le dit avec autant de tristesse que de réalisme, sa maladie c'est tout simplement la vieillesse et rien ne sera plus comme avant. Au début il s'agit d'un secret entre la grand-mère et la petite car entre ses périodes d'oubli il y a de très bons moments qui pourraient laisser penser que tout va bien. Un beau jour pourtant il faut se rendre à l'évidence, Miée ne peut plus rester chez elle sans surveillance permanente, Anna et la sympathique garde-malade Myriah sont impuissantes. 
Un très beau récit sur un sujet malheureusement quotidien. Bien sûr l'histoire est triste mais la tendresse, l'amour, la compréhension mutuelle, la complicité entre la grand-mère et l'enfant font de cette histoire sombre un moment de vrai bonheur.           
MALADIE / RELATION GRANDS-PARENTS
        

SCHULZ, Hermann. - Sur le fleuve. - trad.de l'allemand / L'école des loisirs, 2003. - 136 p. - ill. ; 19 cm. - (Médium). - 2-211-055-50-8 : 9 €

1930. Ganse est missionnaire en Afrique, il fait passer son humanisme avant ses convictions religieuses. Sans grands moyens matériels, il est de plain pied avec les villageois. De retour chez lui à l'issue d'un voyage qui s'est prolongé à cause des intempéries, il découvre sa femme morte et sa fille en train d'agoniser. Cassé par la douleur, Ganse ne peut que suivre les instructions du sorcier-guerisseur qui lui préconise de faire soigner la fillette à l'hôpital de la ville. Le voyage en pirogue durera cinq jours, et cinq nuits au cours desquelles Ganse fait halte dans des villages inconnus où il est accueilli, soigné , entouré d'affection et ce, avec une économie de mots, d'autant que Ganse ne partage pas, la plupart du temps, la langue de ses hôtes. A chaque escale des conseils de sagesse lui sont promulgués. Ganse, avec une certaine difficulté cependant, finit par parler avec sa fille, même si il est persuadé qu'elle n'entend pas, car lui répète-t-on régulièrement , les mots sont le meilleur remède contre la maladie dont souffre l'enfant. Parcours initiatique, travail de deuil, voyage intérieur … Il s’agit d’un récit magnifique pour dire, sans fioriture aucune, les droits de l'homme, le respect des cultures et des traditions. Devrait plaire aux garçons et aux filles bien que l'histoire se déroule lentement. 
TOLERANCE / AFRIQUE / AMITIE / MALADIE / DEUIL / PARCOURS INITIATIQUE