Misère

 

du côté des petits

SUREAU, Ayyam. - L'homme assis. -ill. de P. Dumas. -L'école des loisirs, 2004. -54 p. -(Mouche). -19 cm. -ISBN 2-211-075-96-7 : 7 €
Adélie doit attendre sa maman sur le trottoir pendant que cette dernière choisit des chaussures. Adélie s'ennuie et finit par longer la vitrine et la suivante pour arriver au pied d'un vieux mendiant, sale, souffreteux. L'adulte et l'enfant s'observent sans mot dire et c'est alors qu'Adélie se met à chanter rien que pour lui sans imaginer que la petite timbale au pied du vieil homme est en train de tinter de piécettes, celles des passants, celle de sa maman qui a fini par faire son choix, sortir du magasin et emmener sa fille, ignorante de cette complicité soudaine. Un récit simple et tendre.
Misère / 
  

  

Niveau collège

       
PETIT, Xavier-Laurent. - Les yeux de Rose Andersen. - L’école des loisirs, 2003. – 190p. – 2-211-070-92-2 : 10 €

La famille d’Adriana a bien du mal à joindre les deux bouts en vendant les quelques légumes du lopin de terre et en fouillant les poubelles. Pourtant les enfants vont à l’école de la mission et sont élevés selon des grands principes. Ils rêvent même avec Grand-Pa qui les emmène sur la colline au-dessus de la ville scintillante des « ranjeros ». A la mort de Grand-Pa, le père décide de partir ; il est persuadé qu’ailleurs la vie sera moins dure, il a l’adresse d’une vague tante : elle ne manquera pas de les accueillir en attendant de trouver du travail. Hélas Calamocarro est un bidonville et la vie y est bien pire encore, Sous le joug de la misère, de la maffia, de la drogue, de la poussière et du sable qui se faufilent partout, chacun essaie de survivre. Sans se soucier du voisin, c’est le règne du chacun pour soi. Très vite Guillermo, le fils, tombe sous le joug des dealers pendant qu’Adriana travaille au fond d’une cuve à pétrole et risque à tout instant de mourir asphyxiée . Le père assiste impuissant à la désintégration de sa famille , ferme les yeux sur l’argent occulte que rapporte son fils, sur les conditions de travail de sa femme et de sa fille. Il n’a qu’un objectif, payer le passeur qui les sortira de cet enfer et les emmènera chez les « ranjeros ». Rien ne se passe comme prévu, poursuivie par les policiers, la famille éclate et se disperse. Seule Adriana réussira à s’en sortir, mais à quel prix. Un récit qui se lit sans lever le nez. (Collège et lycée professionnel)
MISÈRE / DROGUE / TRAVAIL DES ENFANTS

     

 

 

Niveau lycée

 

Defromont, Jean-Michel. – Fati. - Rouergue (Edition du), 2003. – ISBN : 2-84156-467-3

"Fati", retrace l’histoire d’une jeune créole, depuis son enfance jusqu’à ses choix d’adulte qui l’entraîneront à quitter son île.

Un livre que j'ai trouvé GENIAL et super bien écrit ... J. Derym

 
Vigan, Delphine de. - No et moi. - Editions Lattès, 2007.

Un des nombreux romans de cette rentrée littéraire…
No et moi, c’est la rencontre de deux mondes : celui de Lou , adolescente surdouée de 13 ans, réservée, un peu candide et idéaliste et celui de No, jeune SDF de 16 ans qui squatte à la gare d’Austerlitz… La vie de Lou : une vie paisible, parfois pesante, entre des parents aimants mais une mère dépressive et un père qui tente de donner le change… Celle de No : la rue, l’errance, la solitude, la faim, la saleté, le manque d’amour… La rencontre avec No va bouleverser la vie de Lou. Elle se met en quête de la sauver, de la sortir de la rue, de lui offrir une famille et… de l’amour.
Roman d’apprentissage, « No et moi » est l’histoire d’une enfant précoce qui porte un regard lucide mais plein d’espoir , de fantaisie et de douceur sur la misère qui nous entoure... un roman délicieux que les lycéennes "s'arrachent" déjà...

MISERE / SDF / Roman d’apprentissage