Musique

 

du côté des petits

IMANISHI, Sukeyuki. - Le Printemps des ocarinas. - trad. du japonais. -ill. de T. Sawada . - Bayard, 2002. - Albin Michel, 2002. - 36 p. : ill. ; 25 cm. - ISBN 2-7470-0616-6

Entre les Pays du nord et les Pays du Sud, se dresse une grande montagne qui empêche les habitants de se rencontrer et donc de se connaître, c'est pour cette raison sans doute qu'ils se craignent et se font peur, les uns imaginent les pires choses des autres et vice versa. A force de supposer que les autres sont terribles et sanguinaires, les deux pays finissent par se faire la guerre avec ses morts et ses blessés. Lorsque survient l'hiver les soldats se terrent dans les tranchées en attendant que reprennent les combats. Chacun finit par s'ennuyer et un des soldats du pays du nord se met à jouer d'un petit instrument de musique, l'ocarina dont le son est si doux que lorsqu'il parvient aux soldats des pays du sud , ces derniers se mettent à rêver. A leur tour ils fabriquent un ocarina dont le son est tout aussi beau. Enfin arrive le printemps, en guise d'émissaires les deux musiciens vont se rejoindre et, passé le moment de peur, ils se lient d'amitié et rétablissent la paix. Les soldats et les habitants des deux pays escaladent la montagne et se retrouvent joyeusement au sommet. Un très bel album pour parler de la guerre mais surtout de la paix, de la rencontre des peuples qui , faute de se connaître, ne peuvent s’apprécier. Tous publics à partir de 5 ans. A avoir en BCD et à offrir. 
GUERRE / PAIX / MUSIQUE / CITOYENNETE

    

   

niveau collège

DESARTHE, Agnès. - Comment j'ai changé ma vie. - L'école des loisirs, 2004. - 94p. ; ill. ; 19 cm. (Neuf) 2-211-072-76-3 :7,50 € 

Anton vit seul avec sa grand-mère, ses parents sont professionnellement toujours occupés et absents la plupart du temps. Il serait quand même heureux, malgré l'éloignement de son père et de sa mère, si à l'école le maître ne se moquait pas tout le temps de lui. Anton est tellement accablé qu'il n'a qu'un désir, fuir sa classe. Lorsque, par hasard l'occasion se présente, il n'hésite à mettre le paquet pour correspondre au petit musicien dont rêve la professeur du conservatoire, juste en face de chez lui. Bien que les motivations de l'enfant n'aient rien à voir avec une quelconque passion pour les instruments anciens, il va consciencieusement se mettre au piston, au cervelas, au serpent... avant d'atterrir chez un professeur de violoncelle. Sa vie va changer du tout au tout, et plus encore lorsqu'il entraîne dans son sillage sa grand-mère. 
Un récit facile auquel on s'attache rapidement. Devrait plaire aux garçons et aux filles à partir de la 6ème. 
MUSIQUE / ECOLE / DIFFERENCE 

GERBER, Alain. - Le roi du jazz . - Bayard, 2002. -75 p. : ill. ;19 cm. - ( Les romans de Je bouquine ). - ISBN 2-7470-0688-3. 

A la Nouvelle-Orléans, au début du siècle Léon et Noël rivalisent d'amour pour la musique et en particulier pour le magnifique cornet à pistons présenté à la vitrine du magasin d'instruments. Tous deux voudraient devenir musiciens de jazz, hélas une stupide histoire, voire un malentendu, va les séparer, Léon est accusé de vol, il faut dire qu'il est noir, et se retrouve en prison. Finalement cette punition totalement injuste va se retourner en sa faveur puisqu'il va y apprendre la musique et réaliser son rêve... 

Un récit facile, tendre et attachant qui devrait séduire lecteurs et lectrices à partir de 10 ans

HASSAN, Yaël. - Le Professeur de musique. -  Casterman, 2001. 136 p. (Romans dix et plus). 42 F. 

Simon est un vieux professeur de musique blasé qui n’attend que la retraite. Il a perdu tout espoir de découvrir un élève s’intéressant à la musique. Mais le jour de la rentrée, Malik Choukri lui demande de lui apprendre à jouer du violon. Simon connaît bien la famille Choukri, ce ne peut être qu’une mauvaise blague de la part de Malik. Mais non, celui-ci insiste et ne cesse de réclamer des leçons. Simon accepte enfin de lui apprendre à jouer d’un instrument de musique, mais ce sera du piano ou rien. Pourquoi Simon refuse-t-il obstinément de retoucher à un violon ? Pourquoi Malik souhaite-t-il si vivement apprendre le violon ? 

Vivant et juste, ce roman vient d’obtenir le prix Chronos 2002 dans la sélection 6e – 5e.Ce livre évoque un sujet sur la guerre triste, mais ce livre est supergénial.  Anne-Louise, 11 ans. 6e-5e 

     

   
Niveau lycée
     

BEN KEMOUN, Hubert. - Blues en Noir. - Flammarion, 2001. 128 p. (Tribal). 5,90 

Ben, passionné de musique, a monté un groupe avec deux copains. Si Ludo et Sammy jouent surtout pour s'amuser, Ben a bien l'intention de faire carrière. Il est l'auteur et le compositeur de l'ensemble du registre du groupe et son but est de faire un disque. A la suite d'un concours, il rencontre le producteur Valère Dove, celui-ci l'encourage et lui demande de lui envoyer ses cassettes. Ben, fou de joie, travaille d'arrache pied à sa musique, délaissant tout le reste et en particulier ses copains qui ne supportent plus son exigence lorsqu'ils répètent. Mais les semaines passent et Ben n'a toujours aucune nouvelle du producteur. Jusqu'au jour où il reconnaît une de ses chansons à la radio …Un roman qui nous plonge dans le monde impitoyable du show business qui fait souvent rêver les adolescents. 

SCHMITT, Eric-Emmanuel. - Ma vie avec Mozart. - Albin Michel, 2005. - ISBN2-226-16820-6 : 22,90 €
"Un jour Mozart m'a envoyé une musique. Elle a changé ma vie."A quinze ans l'auteur est fatigué de vivre"Sans doute faut-il être si jeune pour se sentir si vieux..." Il assiste un après-midi aux répétitions à l'opéra de Lyon et c'est la guérison par la beauté grâce à la voix delà cantatrice ; Mozart l'a sauvé ,il est entré dans sa vie. L'oeuvre de Mozart ponctue la vie de E.E. Schmitt dans les bons comme dans les moments difficiles, un cd du musicien est joint au livre, l'écriture est limpide, tous les bonheurs à la fois...